Catégorie Non classé

Moutons et berger par FIRMIN-GIRARD

Avec le produit de la vente de son Quai aux fleurs à un collectionneur américain, Firmin-Girard se fait construire une villa à Onival sur mer, en bord des falaises, à proximité du bourg d’Ault, déjà fréquenté par quelques peintres dont notamment Jules Cogniet ou Auguste Hillemacher un de ses élèves. Le site est encore vierge, si ce n’est […]

FIRMIN-GIRARD orientaliste

Alors qu’il est tenté par la vague du japonisme qui commence à se répandre dans la vie artistique, ce qui lui vaudra un grand succès au Salon de 1873 avec La toilette japonaise, Firmin-Girard aborde, dans le même temps, la peinture orientaliste à l’instar de nombreux peintres du XIXème siècle. C’est lors ou à l’issue de voyages en Orient ou […]

FIRMIN-GIRARD et les cercles littéraires et artistiques

Sous le Second-Empire et plus tard sous la troisième République, de nombreux cercles littéraires et artistiques rassemblant des célébrités, peintres, sculpteurs, poètes et écrivains se réunissaient périodiquement, notamment lors de dîners.  Certains de ces cercles étaient liés à une région particulière, par exemple celui de « La Cigale » dont les membres étaient originaires du sud de la France. D’autres […]

FIRMIN-GIRARD au Salon des Refusés

Suite à la fronde des artistes dont le jury du Salon de 1863 n’avait pas sélectionné les œuvres, l’Empereur Napoléon III autorise la création du Salon des Refusés. C’est là, dans une salle voisine du palais de l’Industrie, que sont, dès lors, exposés ceux que Baudelaire qualifie de « vrais chercheurs ». Manet présente son Déjeuner sur […]

FIRMIN-GIRARD caricaturé

  Au milieu du XIXème siècle le salon caricatural caractérisé par un assemblage de parodies d’œuvres exposées au Salon annuel a connu un certain essor. C’était une sorte de compte-rendu en images humoristiques qui se présentait sous la forme d’un journal ou d’un petit livret, voire parfois de séries dans des revues illustrées. Ces salons […]