FIRMIN-GIRARD peintre des métiers et des arts du feu

IMG201510182242873624

La verrerie d’Incheville

Après son adhésion à la Société Nationale des Beaux-Arts, Firmin-Girard évolue vers une œuvre davantage en lien avec les courants naturalistes. Il peint, notamment, des scènes de la vie dans les campagnes, en particulier, les métiers traditionnels dont certains préfigurent l’industrie naissante.

Que ce soit dans les environs de Charlieu où il passe de fréquents séjours ou dans la région d’Ault Onival en Picardie, où il a fait construire une villa et un atelier, il semble avoir été particulièrement attiré par les métiers du feu.

Il peint à plusieurs reprises La forge de Jean Perrat à Saint Denis de Cabanne.

jean perrat Image1

La forge de Jean Perrat

L’enclume et le feu constituent les éléments centraux autour desquels se déploient les personnages, le forgeron et son fils martelant une pièce après qu’elle ait été chauffée. Dans une autre toile, alors que ce dernier attise le feu en actionnant le soufflet, on voit Jean Perrat lisant le journal. Il était, en effet, courant, à cette époque que les gens du village viennent à la forge pour écouter, au chaud, la lecture du journal.

On venait aussi à la forge pour le ferrage des bœufs.

ferrage 2 Image1 (2)

Bœufs au ferrage

L’existence d’activités de verrerie dans la vallée de la Bresle qui sépare la Picardie de la Normandie est particulièrement ancienne. La proximité de la forêt d’EU et la présence de sable ont permis un développement de ces activités depuis le XVème siècle. Au XIXème siècle, le flaconnage pour la parfumerie devient la spécialité des verreries qui connaissent un essor grandissant avec la création de la ligne de chemin de fer Paris-Le Tréport permettant un acheminent plus facile des productions. On dénombre une quinzaine de verreries au début du XXème siècle dont celle d’Incheville qui ouvre ses portes en 1900 et emploie une centaine d’ouvriers.

IMG2016117192431110986

La verrerie d’Incheville

IMG2016117192430886620

Les souffleurs de verre

Firmin-Girard depuis Ault, se rend fréquemment à la verrerie d’Incheville. Il peint plusieurs tableaux représentant les différentes étapes de la fabrication des flacons, en particulier celle des souffleurs de verre.

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :