LES CONVALESCENTS, le FIRMIN-GIRARD du musée d’Orsay

the-convalescents-1861-oil-on-canvas-marie-francois-firmin-girard.jpg

Les convalescents

L’année 1861 est charnière pour la carrière de Firmin-Girard. Il est reçu in extremis en avril au premier essai du Prix de Rome, classé dix-neuvième sur vingt, avec La Mort de Lucrèce. Le 18 Mai, seulement dix candidats sont admis à concourir aux grands prix: Firmin-Girard est reçu second !

Cette même année, deux des œuvres de Firmin-Girard sont exposées au Salon des Artistes Français : Saint Charles Borromée pendant la peste à Milan et Les convalescents, conservé aujourd’hui au Musée d’Orsay. Témoignage de l’éclectisme du peintre, le tableau est acquis en 1984 par les musées nationaux pour le musée d’Orsay. Il est exposé actuellement dans la salle dédiée aux naturalistes.

IMG20162617187546082

Le Salon repeint et mis à neuf par Henry Oulevay « L’art pour rire » n°1, 15 juin 1861,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :